LESLIVRESDEBERVILLE.COM

« Ce roman, qui tient à la fois de la mathématique et la bouffonnerie, est un roman policier sans intrigue policière, un hommage à la littérature sans effets littéraires, une ode à la banlieue qui sent bon la campagne… Berville manie la gouaille avec la virtuosité d’un dialoguiste des fifties… Cela nous donne, de loin, l’un des plus beaux romans de l’année … » Extraits de la Préface de Yann Moix.

Du haut de sa tour écolo, un promoteur à succès a fait le grand saut. Qu’est-ce qui a tué Ange ? La malchance, les deux abrutis féroces qui le suivent à la trace, ou pourquoi pas la sublime Alice, son épouse parfaite ?

Aux quatre coins d’Asnières, le narrateur, discret notaire à l’humour pince-sans-rire et meilleur ami de la victime, va chercher des réponses. Mais jusqu’au dénouement, les pièges des amours interdites et les mystères du passé ne lui apporteront que de nouvelles questions.

Couverture
Couverture

VIENT DE PARAÎTRE :

LA VILLE DES ÂNES.

DÉJÀ PARU :

J'ENLEVE LE HAUT.

PIERRE BERVILLE

`Pierre Berville s’est toujours consacré avec enthousiasme à ses deux passions : profiter de l’existence et écrire joyeusement ce qu’elle lui inspire! Il exerce d’abord divers petits métiers (journaliste Rock, employé de banque, embouteilleur chez St Raphaël, éboueur, bassiste, instituteur…), tout en suivant des études de Lettres à Nanterre.

Il débute ensuite une carrière de concepteur-rédacteur dans la publicité des années 70′ et 80′, un univers à son âge d’or qu’il découvre avec enthousiasme. Il relatera une partie de ses expérience dans « J’enlève le haut. Les dessous de la Pub à l’âge d’Or », le récit de sa jeunesse impertinente dans l’univers de la communication. Dans cette autobiographie à succès, il raconte en particulier la genèse de la campagne Myriam pour Avenir Publicité et développe déjà son style d’écriture, mélange divertissant de gouaille, de tendresse, d’observation pertinente, et d’amour de la langue.

Après avoir créé sa propre agence de publicité, ou il va créer de nombreuses campagnes reconnues, et ressusciter le fameux « Il n’y a que Maille qui m’aille » de Sacha Guitry, il poursuit son chemin d’écriture en écrivant des chansons, en particulier pour Brad Scott avec lequel il produit l’album « Au bord d’Elles ».

Encouragé par de nombreux auteurs chevronnés dont Jean Paul Enthoven, Jean-Christophe Grangé et Sylvie Ohayon, il sort en 2021 sa première fiction, La Ville des ânes, un roman noir haut en couleur aux qualités littéraires appréciées par Yann Moix qui en écrit la préface et le juge « et de loin, l’un des plus beaux romans de l’année. »

Il prépare actuellement deux autres livres, l’un sur l’art subtil de la conception-rédaction, et l’autre qui reprend la suite des aventures du notaire d’Asnières, le narrateur pince-sans-rire de La Ville des ânes.

Il remercie chaleureusement les nombreux lecteurs qui lui font l’immense plaisir d’apprécier ses écrits, seule véritable consécration à ses yeux.`

Photo : Anne-Elise Barré

PIERRE BERVILLE

Photo : Anne-Elise Barré

`Pierre Berville s’est toujours consacré avec enthousiasme à ses deux passions : profiter de l’existence et écrire joyeusement ce qu’elle lui inspire! Il exerce d’abord divers petits métiers (journaliste Rock, employé de banque, embouteilleur chez St Raphaël, éboueur, bassiste, instituteur…), tout en suivant des études de Lettres à Nanterre.

Il débute ensuite une carrière de concepteur-rédacteur dans la publicité des années 70′ et 80′, un univers à son âge d’or qu’il découvre avec enthousiasme. Il relatera une partie de ses expérience dans « J’enlève le haut. Les dessous de la Pub à l’âge d’Or », le récit de sa jeunesse impertinente dans l’univers de la communication. Dans cette autobiographie à succès, il raconte en particulier la genèse de la campagne Myriam pour Avenir Publicité et développe déjà son style d’écriture, mélange divertissant de gouaille, de tendresse, d’observation pertinente, et d’amour de la langue.

Après avoir créé sa propre agence de publicité, ou il va créer de nombreuses campagnes reconnues, et ressusciter le fameux « Il n’y a que Maille qui m’aille » de Sacha Guitry, il poursuit son chemin d’écriture en écrivant des chansons, en particulier pour Brad Scott avec lequel il produit l’album « Au bord d’Elles ».

Encouragé par de nombreux auteurs chevronnés dont Jean Paul Enthoven, Jean-Christophe Grangé et Sylvie Ohayon, il sort en 2021 sa première fiction, La Ville des ânes, un roman noir haut en couleur aux qualités littéraires appréciées par Yann Moix qui en écrit la préface et le juge « et de loin, l’un des plus beaux romans de l’année. »

Il prépare actuellement deux autres livres, l’un sur l’art subtil de la conception-rédaction, et l’autre qui reprend la suite des aventures du notaire d’Asnières, le narrateur pince-sans-rire de La Ville des ânes.

Il remercie chaleureusement les nombreux lecteurs qui lui font l’immense plaisir d’apprécier ses écrits, seule véritable consécration à ses yeux.`

Avant de partir

Oui, je veux télécharger gratuitement un abécédaire
instructif et désopilant.

Non, je préfère rater cette magnifique opportunité. 

 

REVUE DE PRESSE

LE BLOG

AVANT DE PARTIR

Je veux télécharger gratuitement un abécédaire instructif et désopilant.

Images, textes et dates non contractuels.