déjà paru :

J'enlève le haut.

Les dessous de la Pub à l'âge d'or

book_mockup_no_shadow
5/5

Pierre raconte sa vie dans la pub des années 70-80, celle où la créativité était le maître mot, dans des petites agences où le client (l’annonceur) aimait à venir se faire peur, une pub encore « artisanale ».La pub avant que le monde ne devienne politiquement correct, que l’image et le langage ne deviennent formatés et sans goût, avant que la publicité ne devienne […]

5/5

Quel plaisir exquis de se faire emmener par l’auteur en ce voyage autobiographique à travers le paysage fascinant de la pub pendant son ère de gloire et de rencontrer ses Mad Men made in France ! Dans ce récit extrêmement bien écrit et magnifiquement drôle Pierre Berville nous dessine un portrait vif et raffiné des pontes de la publicité française, certains […]

5/5

Il faudrait être fou pour ne pas lire ce livre ! Du beau Du bon Du bonheur ! Le poids des mots, le choc des mots ! C’est pourtant facile de ne pas se tromper de lecture ! …Bref, tout le monde aura compris que « J’enlève le haut  » est un retour jubilatoire vers l’Age d’Or de la pub. Pierre Berville enlève le haut, le bas, les chaussettes, le caleçon et se met à poil avec immense talent et humour ! […]

5/5

C’était mieux avant ? Oui, répond Pierre Berville, qui nous replonge, avec quel humour et auto-dérision, à travers la grande et les petites histoires de la publicité, dans ces années 70 et 80, décennies créatives, ouvertes, heureuses.
J’enlève le haut… Un campagne mythique, « le » teaser par excellence, qui fit fantasmer hommes et femmes,   […]

 

à paraître :

Copywriting.

Ce que je sais de la conception-rédaction

Pierre Berville

Pierre Berville débute à 20 ans une carrière de concepteur-rédacteur dans la publicité des années 70, un univers à son âge d’or qu’il découvre avec enthousiasme.

Il crée bientôt les campagnes Cinzano, Eram et Vittel et bien d’autres, primées dans les grands Prix de festivals Français et internationaux.

Il rejoint ensuite l’Agence CLM aux côtés de Philippe Michel, autorité majeure du métier, où il invente la mythique saga “Myriam” (J’enlève le haut) pour l’afficheur Avenir. Cette campagne à la notoriété exceptionnelle le consacre, avec son partenaire Joël Le Berre, wonder-boy créatif d’un métier en plein boom.

Il fondera ensuite l’agence Callegari Berville qui s’imposera rapidement comme la plus importante agence française indépendante et sera nommé plusieurs années Président du Club des Directeurs Artistiques et Président du jury du Grand Prix de l’affichage.

Depuis ces postes d’observation privilégiés, il a accumulé une foule d’anecdotes, expériences, portraits, aussi savoureux qu’inédits.

Photo : Anne-Elise Barré

Pierre berville

Photo : Anne-Elise Barré

Pierre Berville débute à 20 ans une carrière de concepteur-rédacteur dans la publicité des années 70, un univers à son âge d’or qu’il découvre avec enthousiasme.

Il crée bientôt les campagnes Cinzano, Eram et Vittel et bien d’autres, primées dans les grands Prix de festivals Français et internationaux.

Il rejoint ensuite l’Agence CLM aux côtés de Philippe Michel, autorité majeure du métier, où il invente la mythique saga “Myriam” (J’enlève le haut) pour l’afficheur Avenir. Cette campagne à la notoriété exceptionnelle le consacre, avec son partenaire Joël Le Berre, wonder-boy créatif d’un métier en plein boom.

Il fondera ensuite l’agence Callegari Berville qui s’imposera rapidement comme la plus importante agence française indépendante et sera nommé plusieurs années Président du Club des Directeurs Artistiques et Président du jury du Grand Prix de l’affichage.

Depuis ces postes d’observation privilégiés, il a accumulé une foule d’anecdotes, expériences, portraits, aussi savoureux qu’inédits.

Avant de partir

Oui, je veux télécharger gratuitement un abécédaire
instructif et désopilant.

Non, je préfère rater cette magnifique opportunité. 

 

LE BLOG

AVANT DE PARTIR

Je veux télécharger gratuitement un abécédaire instructif et désopilant.

Images, textes et dates non contractuels.